Afrique du Sud

Afrique du Sud

Johannesurg la dangereuse

Par lauragael
Johannesurg la dangereuse

Après 9 heures d’attente à l’aéroport de Tana (on finit Mada en beauté!!!), nous arrivons enfin à Johannesburg à 1h30 du matin! Avec tous ceux qui nous ont dit que c’était une des villes les plus dangereuses du monde et qu’il ne fallait surtout pas arriver de nuit... Bref sur ce coup là, on n’a pas trop eu le choix! On se demandait si le taxi qu’on avait réservé serait encore là car on n’a pas pu le joindre pour le prévenir de nos 9 heures de retard...

Mais bonne nouvelle il était là, avec un panneau mentionnant nos noms!
Nous arrivons alors à Melville (quartier sympa et plus ou moins safe) dans une petite guest house très cosy, avec un petit salon privé, un lit qui sent bon (haaaaa, quel bonheur!) et le wifi!!! Que demander de plus?! Bon, niveau prix, c’est pas dans la même catégorie que Mada, loin de là...!

Nous sommes donc restés 4 jours à Johannesburg, le temps de faire nos visas pour aller au Mozambique et nous ressourcer un peu, manger des sushis, aller au cinéma, faire notre lessive dans une machine à laver, boire une bonne bouteille de vin, etc...

On s’est demandé si les habitants de Johannesburg n’étaient pas un peu paranos car ils ont tous des murs de 3 mètres qui entourent leurs maisons, avec fil barbelé, barrières électrifiée, gardien, chien... Ca fait quand même bizarre! On se croirait un peu en prison! Et le pire dans tout ça, c’est qu’il n’y a presque personne qui marche dans les rues, ils ne se déplacent qu’en voiture! Ambiance pas géniale et c’est vrai qu’on était quand même sur nos gardes car n’ayant pas de voiture on s’est quand même déplacé à pieds dans les environs de notre guest house. Mais bon, sans voiture on ne peut rien faire ici car la ville est très grande et rien n’est proche! On a donc bien claqué en taxi...

Après avoir discuté avec plusieurs sud-africains que nous avons rencontré, on arrive à la conclusion que non, ils ne sont pas parano et qu’il y règne bien une grande insécurité à Joburg. Presque toutes les personnes que nous avons connues ont déjà été agressées, ou ont des amis, de la famille qui ont été attaqués chez eux, blessés, tués, ... Bref Johannesburg est bien une des villes les plus dangereuse au monde, et ce n’est pas une légende!

Cette ville n’a pas grand intérêt et les touristes qui y viennent sont là pour une raison bien précise (visa, liaison aérienne, manger des sushis après 4 semaines à Mada, etc.).
Par contre, ça vaut vraiment la peine d’aller visiter l’Apartheid Museum à Soweto. C’est hyper intéressant et il est vrai qu’on est tout de même loin d’imaginer ce qu’ils ont vécu ici, il n’y a pourtant pas si longtemps...

Mais après 4 jours, on était contents de quitter Joburg, direction Maputo en bus... Et cette fois-ci un vrai autobus avec 2 étages, des sièges qui se baissent, le grand confort après 4 semaines de taxi-brousse à Mada!!!

 

Commentez cet article
ENTREZ dans la communauté Tripper Tips EN 3 ÉTAPES !